Actualités de Kayes

Dans le cadre de la consolidation des acquis en matière de santé, et protection sociale au Mali en général et de couverture maladie en particulier, l’Union Technique de la Mutualité Malienne (UTM) en partenariat avec les organisations Espagnoles Medicus Mundi de Navarre, Aragon Madrid (MMNAM) et Medicus Mundi SUR (MMNSUR) ont conçu et soumis à travers la Fédération Nationale de Medicus Mundi (FAMME) à l’Agence Espagnole pour la Coopération Internationale au développement « AECID » un projet intitulé « Couverture Universelle en santé dans la région de Kayes avec un accent particulier sur la santé reproductive et infantile » pour une période de 48 mois. Après les différentes phases sélectives le projet a été approuvé définitivement par l’AECID.

Ce présent projet permettra à l’Union Technique de la Mutualité Malienne de consolider les acquis des différents projets exécutés au niveau de la région de Kayes dans le domaine du renforcement de la couverture maladie.  Et par ce projet l’union technique de la Mutualité à travers la composante genre qu’elle vient d’intégrer depuis le mois de juillet 2019 tentera de répondre à l’appel du gouvernement à travers sa politique nationale Genre et le Programme du PRODESS.

Ce projet vise de façon générale à contribuer à l’atteinte de la couverture universelle en santé avec une perspective genre dans la région de Kayes et plus spécifiquement à :

  1. Renforcer pleinement le système de santé publique dans la région de Kayes afin qu’il puisse fournir des soins de santé primaires accessibles et de qualité, en mettant l’accent sur la santé sexuelle, reproductive et infantile,
  2. Améliorer la gestion, la gouvernance et la redevabilité du système de santé publique de la région de Kayes, en renforçant les ASACO, les FELASCOM et les organisations féminines, en permettant une meilleure planification stratégique et opérationnelle, afin d’offrir des services de soins primaires de qualité, équitables et avec un impact positif sur le genre,
  3. Améliorer l’accessibilité financière de la population de la région de Kayes à des services de santé de qualité et contribuer au développement socio sanitaire et institutionnel de la société,
  4. Améliorer la qualité des processus de formation du personnel de santé dans la région de Kayes, en intégrant l’approche plaidoyer, genre et les droits humains,

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités de la composante Genre du Projet Couverture Universelle en santé dans la région de Kayes avec un accent particulier sur la santé reproductive et infantile plusieurs activités ont été réalisées.

I. QUELQUES ACTIVITÉS RÉALISÉES :

  1. 1 ATELIER DE FORMATION EN PLAIDOYER ET LOBBYING EN SANTE ET PROTECTION SOCIALE DES FEMMES LEADERS DES CERCLES DE KAYES, YELIMANE, DIEMA, KITA ET KENIEBA

A fin de renforcer les capacités des femmes leaders dans les cinq (5) cercles d’intervention du projet sur le plaidoyer et lobbying en santé et protection sociale, l’équipe de coordination de l’UTM avait organisé un atelier de formation dans la salle de conférence du Conseil de Cercle de Kayes du 17 au 20 Juin 2019.

Cet atelier avait pour objectif de renforcer les capacités des femmes leaders sur les thématiques de plaidoyer et lobbying afin qu’elles soient suffisamment outillées pour pouvoir conduire des actions de plaidoyer et lobbying pour une accessibilité universelle des femmes et des enfants à la santé et aux mesures de la protection de sociale.

L’atelier a été facilité par le Directeur Général de l’UTM. Vingt sept (27) femmes issues des différentes associations féminines des cercles d’intervention du projet ont pris part à cette formation. Les exposés, les travaux de groupe, les plénières, le brainstorming ont servi de démarche méthodologique pour conduire cet atelier. Au cours de cet atelier les exposés ont porté sur:

  • Les concepts de la protection comme droits humains
  • Les dimensions de la protection sociale
  • Les Concepts de la couverture sanitaire universelle et de la couverture maladie universelle

Le module sur le lobbying et le plaidoyer concernera :

    • Le concept de lobbying et de plaidoyer
    • La planification d’une action de plaidoyer/lobbying
    • L’élaboration d’un message de plaidoyer et d’un argumentaire

A l’issue de cette la formation, les participantes avaient décidé d’entamer l’élaboration des actions de plaidoyer au niveau de la région de Kayes pour la prise en compte des préoccupations suivantes :

  • La prise en compte des besoins des associations et groupements féminins dans le Plan de développement, social, économique et culturel des communes PDSEC
  • Plaidoyer à l’endroit des leaders pour une grande représentativité féminine dans les organes des Mutuelles
  • Plaidoyer auprès du gouverneur pour la prise en compte et la bonne application de la loi 052 du 18/12/2015.

 

2.2: ATELIERS DE FORMATION DES ADMINISTRATEURS DES MUTUELLES DE SANTE, ELUS COMMUNAUX, LEADERS TRADITIONNELS, AGENTS DES SERVICES TECHNIQUES DU SECTEUR DE LA SANTE, DÉVELOPPEMENT SOCIAL, PROMOTION DE LA FEMME, DU RECOTRADE ET DES ANIMATEURS GESTIONNAIRES DES MUTUELLES DE SANTE SUR LE GENRE, LES DROITS HUMAINS ET LES VIOLENCES BASÉES SUR LE GENRE.

A fin de renforcer les administrateurs des mutuelles de santé, les élus communaux, les leaders traditionnels, les agents des services techniques du secteur de la santé, du développement social, de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille, du réseau des communicateurs traditionnels (RECOTRADE) et des animateurs gestionnaires des mutuelles de santé sur le Genre, les droits humains et les violences basées sur le Genre, l’équipe de coordination de l’UTM Kayes avait organisé des ateliers de formation dans les cinq cercles d’intervention du Projet. Les différents ateliers avaient pour objectif général de renforcer les capacités des acteurs sur les thématiques cités plus haut et plus spécifiquement sur les droits spécifiques des femmes. La facilitation de ces différents ateliers a été assurée par Mme Doussou TRAORE.

La démarche méthodologique avait conduit ces différents ateliers était basée sur les exposés, les travaux de groupe, les plénières, le brainstorming. Les présentations ont porté sur :

  • L’historique du Genre,
  • Les droits humains,
  • Les violences basées sur le Genre.

Les différents ateliers au niveau des cinq cercles d’intervention ont permis de renforcer les capacités de 95 personnes dont 58 hommes et 37 femmes.

 

1.3 ATELIERS DE FORMATION DES FEMMES MEMBRES DES ORGANES DE GESTION DES MUTUELLES DE SANTE EN GESTION ET RENFORCEMENT DES CAPACITÉS PERSONNELLES ET COMMUNICATIVES:

Afin de renforcer les capacités des femmes membres des organes de gestion des mutuelles de santé de la zone d’intervention du Projet, l’équipe de coordination UTM Kayes avait organisé des ateliers de formation à leur endroits dans les différents cercles. Les différents ateliers avaient pour objectif de  renforcer les capacités des femmes membres des organes de gestion de la mutuelle interprofessionnelle du Cercle de Diéma sur la gestion organisationnelle et les techniques de communication au sein du groupe de façon générale et plus spécifiquement sur :

  • Les connaissances et découvertes d’une mutuelle de santé,
  • Les rôles et les responsabilités des organes d’une mutuelle,
  • La dynamique de groupe,
  • La communication au sein du groupe,
  • Le leadership au sein du groupe,
  • Le bénévolat

Les différents ateliers avaient permis de renforcer les capacités de 45 femmes membres des organes de gestion des mutuelles de santé dans les cinq d’intervention du Projet.

Kita

Kénièba

Yélimané

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires